Burundi: Huit morts dans une attaque à la grenade dans le Nord

-Cinquante autres personnes ont été blessées.

 

Bujumbura(AA)-Huit personnes ont été tuées et cinquante autres blessées dans une attaque à la grenade à Kayanza, province située à 100 km au Nord de Bujumbura, la capitale burundaise, a annoncé lundi le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye.

“Une grenade jetée par un terroriste à Kayanza, dimanche à 18h30 (GMT +2), a fait huit morts et cinquante blessés”, a indiqué Nkurikiye dans une publication sur son compte twitter, lundi, sans donner plus de détails sur l’identité de l’assaillant.

Jointe par Anadolu, Dévote Ndayizeye, administrateur de la commune Gatara où l’explosion a eu lieu, a affirmé que quatre personnes sont mortes sur le champ, deux autres sont mortes au moment de leur transfert vers l’hôpital de Gahombo, tandis que deux autres ont succombé à leurs blessures, lundi matin après leur évacuation à l’hôpital de Musema, dans la même province.

« 39 autres personnes ont été gravement blessées dont huit sont dans un état très critique », a-t-elle précisé, ajoutant que 25 autres personnes ont été, légèrement, blessées.

Interrogée sur l’identité de l’auteur de cette attaque, elle a indiqué qu’elle est encore connue et qu’une enquête a été ouverte pour ce faire.

Anicet Ndayizeye, gouverneur de la province Kayanza, a pour sa part souligné dans une déclaration, lundi, à Anadolu que le bilan risque d’être lourd.

Depuis avril 2015, le Burundi traverse une grave crise politique et sécuritaire déclenchée au lendemain de l’annonce par Pierre Nkurunziza, sa candidature à un 3ème mandat présidentiel, jugé “inconstitutionnel” par l’opposition et la société civile.

Les violences consécutives à cette crise ont fait plus d’un millier de morts et poussé 423 mille personnes à fuir le pays, selon le rapport de l’agence de l’ONU pour les réfugiés (UNHCR), publié le 19 juin 2017.